1 bien correspond à votre recherche


Immeubles bourgeois, belles avenues, nombreux théâtres, le 2e arrondissement offre un mode de vie typiquement parisien. Bien coté mais encore accessible, il attire une population mélangée que ne rebute ni l'impossibilité de posséder une voiture, ni l'absence d'espace vert. Commerces, services, transports, loisirs culturels, le 2e possède tous les atouts pour séduire ses habitants !

Si la première impression qui se dégage d'une balade dans les rues du 2e arrondissement est celle d'une belle unité dans le style haussmannien, elle est vite nuancée par l’œil expert des riverains. En effet, les habitants du 2e sont fiers de montrer la diversité et l'élégance du bâti de leur arrondissement. En plus des bâtiments les plus classiques remontant aux XVIIe et XVIIIe siècles, rue Colbert ou rue Saint-Augustin, entre autres, se distinguent de beaux exemples d'architecture néo-gothique et Art Déco, rue Réaumur par exemple. Les galeries comme la Galerie Vivienne, rue des Petits Champs, ou le Passage des Panoramas, boulevard Montmartre, font partie des lieux favoris des habitants qui viennent y chiner ou y boire un café. Enfin, le quartier se caractérise aussi par ses passages connus essentiellement des riverains et qui gardent un charme hors du temps. Parmi ces derniers, celui de l'Ancre, rue Turbigo, se révèle particulièrement émouvant.

Ce que les habitants du 2e arrondissement aiment avant tout dans ses rues, c'est aussi leur animation perpétuelle. Le 2e est effectivement un quartier très actif. Tout d'abord, tout l'est de l'arrondissement est occupé par le quartier du Sentier, largement dédié à la confection. Créateurs de vêtements de gros et de détails y ont pignon sur rue. Cette vocation commerciale se retrouve également dans les rues partant de la place de l'Opéra, avenue de l'Opéra, rue de la Paix et rue du 4 Septembre. Les plus prestigieuses enseignes de luxe s'y retrouvent. L'activité du 2e est liée, par ailleurs, à la présence du Palais Brongniart, place de la Bourse. S'il n'abrite plus les activités boursières, il est devenu un centre de conférences très important. Le soir venu le quartier se vide des actifs et devient le lieu favori des noctambules qui y trouvent de nombreux théâtres et salles de spectacle. En plus de l'Opéra Garnier qui marque la limite avec le 9e arrondissement, les habitants aiment à citer le Théâtre de la Michodière, dans la rue du même nom, l'Opéra-Comique, place Boieldieu, le Théâtre des Variétés, boulevard Montmartre, ou encore celui des Bouffes Parisiens, rue Monsigny. Les soirées de divertissement peuvent se conclure dans un des nombreux bars et cafés du boulevard des Italiens ou du boulevard Montmartre.


Nous contacter

 
Aller en haut du site