Quartier de la Muette

Paris 16e

La Muette - Cortambert

Comme elles ont brillé, les fêtes et les étoiles, dans ce quartier de la Muette ! La reine Margot y eut un château ; Marie-Antoinette y venait danser ; jusqu’à ce pastiche de demeure XVIIIe, construit par les Rothschild à l’aube du XXe siècle et qui abrite aujourd’hui l’OCDE. A bien y regarder, La Muette est une enclave de province au cœur de Paris, un avant-goût de campagne.

L’ancien village de Passy y est encore très présent, avec ses jolies rues commerçantes, riches en magasins si contrastés. La rue de l’Annonciation débouche sur l’à-pic de la colline de Chaillot, et semble donner sur la mer. La gare de Boulainvilliers paraît surgie d’un décor de Mon oncle ou d’Amélie Poulain. La maison de Balzac offre une vision d’un Paris éternel, tout comme la magnifique ambassade de Turquie, en contrebas, qui fut au XIXe siècle la clinique du célèbre Docteur Blanche. Et puis cette étrange isba russe, que l’on découvre au fond de la villa Beauséjour…

Le quartier de la Muette est une colline plongeant dans la Seine, qui offre donc dénivelés et points de vue. On connaît le métro aérien, cher aux cinéphiles, qui s’enfonce dans la ville au métro Passy. On connaît moins les charmants escaliers de l’avenue de Camoëns, qui descendent sur le délicieux boulevard Delessert. Et puis ces carrières, sous la butte Chaillot, qu’occupe aujourd’hui le passionnant Musée du vin (lequel se trouve –ô paradoxe- rue des eaux !).

Ultime clin d’œil à la nature, c’est au Musée Marmottan qu’est exposé le célèbre tableau de Claude Monet, Impression, soleil levant, qui donna son nom au mouvement impressionniste…

En un mot, depuis ses vertes collines, la Muette est un balcon sur Paris…

  

La vie du quartier :

 

Ici, tout vit au rythme doux d’une existence familiale et sereine. Les bonnes odeurs des fruits frais, place de Passy ; les amoureux qui vont voir une comédie romantique au Majestic Passy ; les gourmands qui vont dîner à la Rotonde de la Muette ou à la Gare, dans cette ancienne halte du chemin de fer de ceinture. Ce quartier où vécurent Benjamin Franklin, Clemenceau, Chagall, Fauré, est une province délicieusement parisienne.

 

Incontournable :

 

Tout amoureux de Paris doit s’aventurer dans la miraculeuse rue Berton, entre la maison de Balzac et l’ambassade de Turquie, à l’heure où le jour décline. Une venelle, des pavés, des murs de guingois : tout y est si poétique. Et lorsque s’allume le premier réverbère, on se croirait dans un Magritte.


Contacter l'agence du 8e